Terra vitae

festivaldesutopiesconcretes.org/wp-content/uploads/2012/09/logo-baselineVERTE-150x150.jpg 150w" sizes="(max-width: 227px) 100vw, 227px" />terra-vitae.org/

L’association Terra vitae a été créée afin de promouvoir et développer des fermes de petite taille appliquant les principes de permaculture, des fermes très productives, peu mécanisées, qui soient avant tout des lieux pouvant accueillir des projets de vie en lien avec la communauté.

La plupart des membres de l’association portent un projet lié à la production agricole appliquant les principes de la permaculture. Terra vitae a pour vocation de les accompagner quel que soit le stade d’avancement de leur projet, et de les aider a les réaliser, telle une couveuse d’activités et de talents.

Cette raison d’être s’articule autour des objectifs suivants :

L’étude et la conceptualisation d’une agriculture naturelle, en suscitant, initiant et coordonnant des études scientifiques et techniques, mais aussi par des expérimentations de terrain ;
La promotion ce cette agriculture naturelle, avec le souci d’en diffuser la connaissance au plus grand nombre ;
La modélisation et la conception de fermes Terra vitae, en mobilisant différentes ressources techniques et scientifiques ;
La participation à l’élaboration de formations grand public et professionnelles spécifiques ;
La mise en place d’une structure d’accompagnement des porteurs de projet et des acteurs souhaitant déployer des fermes Terra vitae sur leur territoire ;
La diffusion des connaissances et les échanges de bonnes pratiques avec des paysans d’autres pays, et notamment de pays en voie de développement.

Plus spécifiquement, les activités de l’association se structurent en 4 commissions de travail :

1. Commission « Formations » :
La deuxième session du cursus de ‘Formation au maraîchage en permaculture et traction animale’ commence bientôt sur le site de la
Ferme du Bec Hellouin. La formation des personnes ressource, ambassadeurs de l’association sur différents territoires est une priorité.Ils devront répondre aux demandes des porteurs de projet ainsi qu’aux sollicitations très variées qui parviennent à l’association. A terme, c’est à travers la création d’un véritable institut de formation que pourront être délivrés différentes formes d’apprentissage de savoirs, savoir-faire et savoir-être.

2. Commission « Structure d’accompagnement » :
L’association élabore des outils à la diversité des situations des porteurs de projets, l’enjeu consistant à cerner leurs besoins et leurs attentes, et notamment les spécificités liées à l’application des principes de la permaculture à leur démarche. Une étude financée par le Conseil Régional de Haute-Normandie a permis d’identifier deux axes d’action de l’association pour mettre en place une structure d’accompagnement des porteurs de projets :
– création de parcours de compagnonnage,
– création d’espace-tests agricoles, permettant aux porteurs de se tester pendant 1 à 3 ans.
L’association s’efforce d’identifier des lieux pouvant accueillir des personnes à différents stades de leur projet, avec des praticiens sur place capables et désireux d’accompagner les porteurs de projets.

3. Commission « Micro fermes urbaines »
Le développement d’une agriculture urbaine, en plus d’accroître l’autonomie alimentaire des villes et de renouveler les relations entre citadins, a un rôle certain à jouer dans la réduction de leur dépendance énergétique et de leur empreinte environnementale. Afin de répondre aux attentes des nombreux porteurs de projets citadins, l’association adopte une démarche de recherche – action qui s’articule autour de deux axes :
– produire un état des lieux permettant de caractériser l’impact que peut avoir l’application de la permaculture à l’agriculture urbaine sur la résilience des villes : dans quelle mesure l’application des principes de la permaculture à la conception d’une ferme urbaine permet-elle d’améliorer l’impact potentiel de cette ferme sur la résilience du territoire où s’insère son activité ?
– accompagner le développement d’un projet pilote de micro-ferme urbaine appliquant les principes de la permaculture.

4. Commission « Modélisation – Boîte à Outils »
Terra Vitae associe les compétences dont disposent ses membres et ses partenaires pour, d’une part, rassembler les nombreux savoirs et savoirs-faire dispersés, et pour produire des connaissances nouvelles sur les pratiques de micro-agriculture d’autre part. L’objectif est de constituer une boîte à outils qui est mise à la disposition des porteurs de projet en vue de faciliter leur installation. Une étude est actuellement en cours sur la Ferme du Bec Hellouin pour définir la performance économique d’un maraîchage biologique respectant les principes de la permaculture sur de très petites surfaces, en partenariat avec Agro Paris Tech. D’autres fermes existent qui mettent en pratique des méthodes pertinentes : l’association s’efforce de les identifier et de les mettre en réseau, comme autant de sources d’inspiration pour mettre en oeuvre de bonnes pratiques.

En savoir plus :
terra-vitae.org
facebook.com/terravitae
twitter.com/terra_vitae